Beyonce Knowles

  • Beyonce Knowles American Express
  • Beyonce Knowles Emporio Armani
  • Beyonce Knowles L'Oréal Paris


Révélée dans le groupe les Destiny’s Child, Beyoncé est devenue une star de la chanson à l’international. Mais plus qu’une popstar, elle s’est imposée comme une célébrité aux talents multiples.

Née le 4 septembre 1981, Beyoncé Knowles grandit dans le Texas. Passionnée de musique, la fillette est soutenue par ses parents dans son envie de devenir chanteuse. C’est dans la chorale de son église que Beyoncé commence à chanter en public.

A 11 ans, Beyoncé crée son groupe

Sa mère, Tina Knowles, devient sa styliste. Son père, Mathew Knowles, son manager. Au début des années 1990, Beyoncé rencontre Letavia Robertson avec qui elle monte un groupe. Quelques mois plus tard, la cousine de Beyonce Kelly Rowland, et Letoya Luckett les rejoignent. A peine âgées de 12 ans, les quatre adolescentes enregistrent leur premier album. Les Destiny’s Child – leur nom de scène – multiplient les concours de jeunes talents. Leurs voix remarquables et leur ambition leur permettent de se faire connaître dans le milieu de la musique, et elles enchaînent les premières parties des concerts de chanteurs de R’n’B et de hip hop.

Les Destiny’s Child signent leur premier contrat en 1997, chez Columbia Records. L’un des titres de leur album « Killing Time » figure dans la bande originale du film Men in Black, ce qui permet au quatuor d’accroître sa notoriété. Son deuxième album, « The Writing’s On The Wall », sort en 1999. Ce nouvel album est un succès, Wyclef Jean ayant contribué à la chanson « No, no, no… ». Le tube « Bills, Bills, Bills » les fait connaître dans le monde entier. 

Des titres qui résonnent aux quatre coins du monde

Malgré le succès des Destiny’s Child, Letoya et Letavia quittent le groupe. Elles ne supportent plus leur manager, le père de Beyoncé. Elles sont remplacées par Farrah Franklin et par Michelle Williams. Nouvelle venue, Farrah ne tarde pourtant pas à quitter à son tour le groupe. Quatuor devenu trio, les Destiny’s Child poursuivent leur ascension mondiale. Les titres du deuxième album, « Say My Name », « Jumpin Jumpin » ou « Independant Women » résonnent aux quatre coins du monde.

Leader des Destiny’s child, Beyoncé Knowles écrit et produit leur troisième album, « Survivor », sorti en 2001. Le quatrième album, « Destiny Fulfilled », sort en 2004. En septembre 2005, les jeunes femmes sont consacrées « Groupe féminin le plus vendeur de tous les temps » lors des World Music Awards, pour avoir vendu plus de 100 millions d’albums dans le monde. Une belle consécration pour les chanteuses, qui décident d’arrêter l’expérience des Destiny’s Child.

Une carrière en solo

Parallèlement au succès du groupe, les trois acolytes se lancent dans des carrières en solo. Beyoncé sort son premier album, « Dangerously in love », en 2003. Pour se démarquer des Destiny’s Child, son album n’est pas seulement R’n’B mais est aussi influencé par la soul, le hip hop et la pop. Jay-Z – devenu son compagnon – et Sean Paul participent à l’élaboration de certains titres de l’album qui se vend à 9,5 millions d’exemplaires et qui remporte 5 Grammy Awards. Le succès de ce premier album en solo est tel que Beyonce Knowles devient la chanteuse favorite de toute une génération.

Trois ans plus tard, Beyonce renouvelle l’expérience du solo avec son second album, « B’Day ». Vendu à 6,1 millions d’exemplaires dans le monde, ce nouvel album fait remporter un Grammy Awards à Beyoncé Knowles, dans la catégorie « meilleur album contemporain R’n’B ». Le troisième album de Beyoncé, en partie produit par Timbaland, sort le 18 novembre 2008 avec pour ambition de faire de Beyoncé la popstar une « icône », comme l’a affirmé la chanteuse dans une interview à Marie Claire. Ont notamment participé à ce dernier album des compositeurs comme Sean Garett, Justin TImberlake, Kuk Harrell ou Rodney Jerkins. Très attendu, l’album « I am… Sasha Fierce » n’a pas déçu les inconditionnels de la star. Beyonce Knowles est incontestablement l’une des plus grandes chanteuses de ce début de XXIème siècle.

Beyoncé, l’actrice

Chanter n’est pas le seul talent de Beyoncé, qui s’est récemment révélé être une actrice talentueuse. Après avoir joué dans Carmen : Le Hip Hopera en 2002 et dans The Fighting Temptations en 2003, la chanteuse nouvellement actrice apparaît dans Austin Powers (2003) et dans La Panthère Rose (2005). En 2007, elle est à l’affiche de « Dreamgirls » aux côtés de Jamie Foxx et d’Eddie Murphy. Un film à moyen succès, qui lui a pourtant permis de s’imposer durablement dans le monde du cinéma. Depuis, elle a joué dans Cadillac Records (2008) et sera prochainement à l’affiche de Obsessed et de La Panthère rose 2.

Une icône glamour

Chanteuse devenue l’icône de toute une génération, Beyoncé Knowles est une égérie sollicitée par de nombreuses marques. En 2001, Beyoncé Knowles signe un contrat avec le géant L’Oréal, apparaissant depuis dans de nombreuses publicités pour shampoings et cosmétiques de la marque. En 2007, elle tourne le spot de la campagne de pub du rouge à lèvres Infaillible. Toujours ambassadrice de L’Oréal en 2008, Beyoncé Knowles a été victime d’un léger scandale durant l’été. L’égérie afro-américaine aurait été blanchie pour les besoins de la dernière campagne publicitaire Feria Hair Color. Son teint apparaît extrêmement pâle sur la publicité, ce qui la rend quasi méconnaissable.

En 2003, Beyoncé créé son parfum « True Star », qu’elle commercialise l’année suivante avec le designer Tommy Hilfiger. En 2004, elle apparaît dans une publicité Pepsi aux côtés de deux autres divas de la pop, Britney Spears et Pink, et du chanteur Enrique Iglesias. Tournée au Colisée de Rome, la publicité de trois minutes reprend le tube de Queen « We Will Rock You ». Sans surprise, la pub aux cinq stars fait le tour du monde. La même année, Beyoncé et ses deux compères des Destiny’s Child deviennent porte-paroles de McDonald’s, succédant à Justin Timberlake.

Un modèle pour les jeunes

Après la marque Pepsi, le géant du luxe L’Oréal, la chaîne internationale McDonald’s, l’icône sensuelle et glamour devient le visage du parfum Diamonds d’Emporio Armani en 2007. Dans les publicités télévisées de la fragrance, la chanteuse porte une robe Giorgio Armani ornée de cristaux Swarovski et interprète la chanson de l’icône de mode Marilyn Monroe, « Diamonds are the girl’s best friend ». La même année, la chanteuse R’n’B tourne dans le spot publicitaire du géant de la finance American Express. Pour la marque américaine, « Beyoncé est un modèle pour beaucoup de jeunes. C’est une inspiration pour eux. Elle est en adéquation avec l’image d’American Express ».

On la voit à la télévision, au cinéma, dans les magazines. On l’entend à la radio, sur Internet. Beyoncé Knowles est partout. De star de la chanson, elle s’est imposée comme une icône aux talents multiples. Elle ne voulait plus être une popstar, elle voulait devenir une égérie. Une ambition pleinement réussie.