Les métiers de la mode: Julien Fournié et la Haute Couture Française

Hier, j’étais invitée dans les ateliers du créateur Julien Fournié pour une interview en vue de son défilé qui aura lieu mardi 2 juillet.

 

Portrait du créateur de Haute Couture Julien Fournié

Le créateur Julien Fournié

 

Accueillie à bras ouverts par Julien Fournié et son Directeur Général, le brillant Jean-Paul Cauvin (ancien manager de Laetitia Casta notamment), j’ai assisté aux fittings des mannequins et nous avons échangé sur leur(s) métier(s) et leur parcours de vie.

Quelque peu déconcertée par autant de générosité, pendant ces deux heures inoubliables j’ai tenté de décortiquer les rouages de la maison Fournié.

Portrait.

 

L'atelier de Julien fournié 47 rue de Paradis, Paris

L’atelier-chambre de Julien Fournié, 47 rue de Paradis 75010 Paris

 

« Ô temps ! Suspends ton vol… »

Julien est un touche-à-tout qui, à 38 ans, a déjà vécu plus d’une vie, parfois même plusieurs à la fois. Artiste dans l’âme, il commence le dessin à l’âge de trois ans.

Après des études de médecine et une licence de biologie, le médecin décide de revenir à ses premières amours et entre à la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne. Diplômé en 2000, il multiplie les stages prestigieux: Dior, Givenchy Haute Couture, Céline, Jean-Paul Gaultier, très tôt il est immergé dans le monde de la Haute Couture.

A 28 ans il est nommé directeur du style du prêt-à-porter chez Torrente et très vite il se voit diriger l’ensemble des lignes de la marque. Ses années Torrente représentent un tournant dans sa vie, c’est là qu’il y rencontre les gens qui le portent et l’épaulent aujourd’hui: Jean-Paul Cauvin désormais Directeur Général de la maison Julien Fournié et Madame Jacqueline, sa première d’atelier.

C’est en 2009 qu’il décide de franchir le pas et de fonder la maison Fournié, bien décidé à s’immiscer dans le petit monde fermé de la Couture.

Aujourd’hui, il allie son travail de recherches en nouvelles technologies, son métier de styliste et celui de professeur d’illustration à l’Atelier Chardon-Savard, école de mode réputée à Paris.

C’est un homme passionné et passionnant qui se réalise dans le travail et réussit l’exploit de dilater le temps.

 

Technologic: Julien Fournié X Dassault Systèmes

WANTED, c’était la légende inscrite sous la photo de Julien Fournié, qui a circulé dans toutes les boîtes mails des employés de Dassault Systèmes.

Ce fameux mail, envoyé par la vice-présidente Monica Menghini a lancé la collaboration de l’entreprise qui crée les Rafales de l’armée Française avec Julien Fournié. Ils créent le Fashion Lab, un logiciel ultra-performant qui a pour but de créer directement un vêtement en 3D.

Véritable révolution qui dépoussière l’image de la Haute Couture, il est capable de calculer les emplois matières, de lancer les coûts de fabrication et surtout d’adapter directement le vêtement aux mensurations de la clientes.

Ils créent aussi le Magic Mirror, outil de communication par excellence, mais pas que: il permet à la cliente d’être connectée en temps réel avec le designer lorsqu’elle se tient devant son miroir. Ensemble, ils peuvent imaginer les plus belles tenues adaptées à sa morphologie et en un temps record.

 

Julien Fournié et Dassault systemes créent le Fashion Lab

Fashion Lab: Julien Fournié X Dassault Systèmes

 

Revolution et traditions

Julien Fournié fait partie de la génération 2.0 des créateurs Parisiens qui grandissent ensemble dans un monde où tout va très vite. A travers la Couture, il cherche  à définir ce que deviendra la mode dans les vingt prochaines années et à la moderniser tout en respectant la tradition de la Haute Couture. La technologie, en plus de son génie, est son atout majeur, car elle offre un immense gain de temps et d’argent, et donc plus de possibilités de créations.

 

Haute Couture 2010 collection Premier Hiver par le créateur Julien Fournié

Premier Hiver, collection Julien Fournié Automne-Hiver 2010/ 2011

 

Dans l’univers de Julien Fournié, le mass market n’existe plus, les outils du futur qu’il met au point lui permettent de revenir à une personnalisation de la mode, comme aux débuts de la Couture. Dans ses collections, ils fait réfléchir sur la condition féminine d’une nouvelle façon, en redéfinissant les lignes du corps, en créant de nouvelles découpes anatomiques et en véhiculant sa vision de la féminité: savant mélange de force et de fragilité.

 

La collection Haute Couture Premier Hiver de Julien Fournié

Collection Premier Hiver par Julien Fournié

 

Science sans conscience…

Julien Fournié le scientifique fait partie des exceptions du monde de la mode. Ses défilés sont prêts à l’avance, son organisation est sans faille. Le médecin qu’il fût lui impose une discipline nécessaire à cette vie à cent à l’heure: régime, protéines, vitamines et sport font partie de son quotidien.

Agréable avec ses employés, il sait qu’une ambiance sereine permet de grandes choses, et quand je lui demande quelle est sa peur, il répond sans ciller qu’il n’en a pas… J’aurais dû m’en douter de la part d’un homme qui monte sa maison de Couture en pleine crise.

Et comme il le dit si bien, la peur n’évite pas le danger.

Humilité et humanité

Rares sont les créateurs aussi altruistes et désireux de partager leur expérience. Julien Fournié est humain et si on ne devait en retenir qu’un, humble serait l’adjectif qui le définirait le mieux.

Il décrit son travail comme un Work in Progress et ne prétend pas être un artiste. D’ailleurs, depuis qu’il a commencé son activité au sein de sa propre maison il y a 5 ans, il intitule toujours ses défilés de la même façon: Premiers gènes, Premier Eté, Première Extase

Son goût pour la diversité se lit dans ses shows: sa première présentation ne comptait que des mannequins noirs, une véritable bouleversement pour la Haute Couture qui est très en retard de ce point de vue là.

 

Julien fournié ne fait défiler que des mannequins noirs pour son premier défilé

Des mannequins noirs au premier défilé de Julien Fournié

 

L’année dernière, une femme enceinte défilait en robe de soirée sur son catwalk, et quand je lui demande quelle autre corps atypique il souhaiterait habiller, il répond sans hésiter une méduse, un sphinx, des déesses antiques, et pour finir…des femmes multiples.

 

Julien Fournié fait défiler une mannequin enceinte

Julien Fournié fait défiler une mannequin enceinte

 

Sa sensibilité se ressent aussi dans la relation qu’il entretient avec ses clientes. Des globes-trotteuses âgées de 16 à 22 ans, majoritairement originaires du Moyen-Orient.

Il se déplace dans leurs appartements pour échanger avec elle et matérialiser leurs désirs. Elle font appel à lui pour se définir l’espace d’un instant. Pour Julien, la Haute Couture est une psychanalyse rapide qui habille avec justesse et émotion des personnalités uniques…

 

Portrait chinois

Une icône: Cate Blanchett

Un créateur: Claude Montana, visionnaire et futuriste

Un chausseur: Walter Steiger et ses talons arqués qui habillent les pieds des mannequins Fournié à chaque saison

Un musicien: Gustav Mahler qui dédicace la bande-son de son prochain défilé

Un lieu: Son atelier dans ses nouveaux locaux, 47 rue de Paradis à Paris. Une ambiance feutrée, un écrin de création où il a fait installer son lit…

 

Les chaussures à talon arqué du créateur Walter Steiger

Les chaussures à talon arqué du créateur Walter Steiger

Epilogue

Une rencontre inspirante et enrichissante, de celles dont on se souvient toute sa vie, merci Julien Fournié, merci Jean-Paul Cauvin

participer à la conversation



  1. Yohann dit : 28 juin 2013

    Superbe article, qui nous en apprend un peu plus sur l’univers de ce styliste ! :)

    Je me permet juste de signaler une toute petite erreur au sein de l’épilogue « Jean-Paul Cauvin » et non « Jean-Pierre Cauvin » ;)

Article précédent


parElodie Tramoy

Article suivant